Pour chaque QCM, cochez la(les) lettre(s) représentant la(les) bonne(s) réponse(s).



Cisaillement

1

Question n°1 :


Un cours d’armatures transversales est constitué d’un cadre et de 2 étriers HA 8.
Sachant que l’aire d’un HA 8 est de : 50,3 mm², l’aire `bbA`sw de la section d'un cours d'armatures transversales est :

A

B

C

D

2

Question n°2 :


Un cours d’armatures transversales est constitué d’un cadre et de 2 épingles épingles HA 8.
Sachant que l’aire d’un HA 8 est de : 50,3 mm², l'aire `bbA`sw de la  section d’un cours d’armatures transversales est :

A

B

C

D

3

Question n°3 :

La distance du premier cours par rapport au nu de l’appui, noté s0 :

A

B

C

D

4

Question n°4 :

Soit une poutre isostatique (travée unique) de portée entre nus des appuis :  Ln = 6 m  , chargée uniformément.
Largeur : bw = 300 mm ;           hauteur : h = 600 mm
Valeur du premier espacement calculé à partir de l’effort tranchant : s1 = 12 mm``.
La position du premier cours d’armatures transversales est définie par l’expression :

 `s_0=min{"sup"[h/6;70mm];s_1/2}`

La valeur de s0 est :

A

B

C

D

5

Question 5 :

Soit une poutre telle que la hauteur vérifie : h > 250 mm ;
Soit sl ,max  l’espacement maximal longitudinal des cours successifs d’armatures d’effort tranchant : (cadres, …) ;
Soit st ,max  l’espacement transversal des brins verticaux d’un même cours d’armatures d’effort tranchant ;
Soit d  la hauteur utile dont la valeur, pour une poutre courante, doit vérifier
d `<=` 0,9h.
Quelles sont les réponses correctes ?

A

B

C

D

6

Question n°6 :

Soit une poutre isostatique (travée unique) de portée entre nus des appuis : Ln= 6 m , chargée uniformément ;
Largeur : b= 300 mm ; hauteur : h = 600 mm ;
Soit  sl,max  l’espacement maximal longitudinal des cours successifs d’armatures d’effort tranchant : (cadres, …) sl,max = 405 mm    ;
La distance du premier cours par rapport au nu de l’appui : s= 60 mm ;
Le premier espacement calculé à partir de l’effort tranchant : s1 = 120 mm ;
Pour la détermination des espacements suivants, on utilise la méthode simplifiée de CAQUOT, valable uniquement pour les charges réparties.
Soit la suite numérique de Caquot:
70   80   90   100   110   130   160   200   250   350  600 en mm
La ligne de cotation (en mm) des espacements des cours successifs sera :

A

7
xmlns="htta/strquo;espacsché> =name="QCfiniproposn nci-bspsous. oman 60 img ="186e7pc.css"/gloent).ready(funqcm/ A6/ A6_q7-1.jpg" width="359 = 60 < 60Fig 60 1. Sché> strcanute;te épial des brin ;te épialquestion"> :uestion n. = 60 < Onbsodéave; pe nA< épins bi/> sent"> 3" brs bi/> seot:Rit> -Mörschtrong> se dontso/> Roma00 rong>1à  rapps 3g> uxtsoituot:Cbrs bi/> se sp;&na hr
  • e épialmembr 60 h4>Acueié hre; pe ns="httaitakbox" cenput type="chw Romli>
  • e épialmembr 60 infkbox" cenrondt">cueié hreaont la ng> = 600 ;; hauteur :00 Romli>
  • eenpiagor :00 cueié hreaont la bi utilede ns="httincl
  • eenmoreaon0 cueié hreaont la ng> = 600 <300 mm<"col img ="85e7pc.css"/gloent).ready(funqcm/ A6/ A6_q7-2.jpg" width="406 = 60Fig 60 2. T bi/> seaociut typeabsodéaveme="QCM_220Q des brxmlns="htta/strqncec ng> = 600 <300 mm d `<=` 0,9h.
    Quelles sont les réponses correctes ?

  • 7div class="reponse"7 Lina2lmembr 600 cueie n1M_2flex="QCbel>est déterminée par le calcul et correspond au premier espacement qui dépend de l’effort tranchant ; 70, 3x110, 3x2check7ox" clLinapiagor :00 etnmoreaon0 cueie n